Week-end mouvementé.

Samedi matin, ma vieille jument Ursuline était couchée à l'autre bout de l'herbage. Je décidai d'aller la voir après le déjeûner. La fonte de la neige devait lui avoir donné envie de se prélasser enfin au soleil. Seulement, elle n'avait pas mangé, ni bu et je n'arrivais pas à la faire lever. Fièvreuse, elle redressait la tête puis s'affalait de nouveau. La grande puce était partie avec Papachou à son cours de poney mais la minus était avec moi et n'arrêtait pas de pleurer: "Pars pas Ursu, reste, on t'aime. Maman, j'veux pas qu'elle meure....etc..."
Forcément, déjà stressée, je pleurais autant qu'elle et n'arrivait pas à faire bonne figure; 21 ans que je partage la vie de ma vieille bique de juju, ça crée forcément quelque chose de fort. L'esprit s'emballe, on pense au pire.

On appelle la véto qui est arrivée en moins de 20 minutes. Après la t° et l'examen des muqueuses, on arrive à la faire lever mais elle est plus que faiblarde. Je lui mets une couverture pour ne pas qu'elle ait froid et, petit à petit, elle fait le chemin jusqu'à son boxe. La diarrhée (désolée pour les âmes sensibles), les muqueuses violacées et le blanc de l'oeil virant sur le orange oriente le diagnostic vers une Entérotoxémie. Possibilité que le stress des changements météo, la température froide de l'herbe ou même des parasites passés à travers les vermifuges soient en cause. Cette maladie, sorte d'empoisonnement, peut être foudroyante et touche indifféremment les chevaux jeunes ou âgés.

Avec les symptômes que présente Ursuline et quelques recherches sur le Net, j'ai beaucoup de mal à être confiante. Je compte les heures et me dis que mercredi elle sera sauvée. En attendant, ne pas baisser les bras.
Pour traitement, elle a droit à 3 intraveineuses et deux intramusculaires par jour. Je vais la voir toutes les heures, même la nuit. De toute façon, je n'arriverai pas à dormir du sommeil du juste. Je lui apporte de l'eau tiède et sucrée mais elle ne boit pas, elle a grignoté deux ou trois carottes et un petit peu de foin, histoire de nous faire plaisir. Aujourd'hui, elle est debout mais reste immobile. Toujours aucun transit et elle garde la tête baissée. C'est dur de la voir dans cet état elle qui a toujours la pêche.
Au moins, elle n'est plus couchée. En espérant que tout s'améliore.

Demain est un autre jour (re-véto, radio pour moi, pneumologue,...)

Il faut que je vous annonce quelque chose de positif (cf mon titre) quand même. Dimanche après-midi, la famille s'est agrandie d'un petit mec! Je vous présente:

erm_s
Ermès
(sans le H car c'est l'année des E...)
Il a remonté le moral des filles déjà.

Edit du 19/01 au soir: Ursuline ne va pas mieux mais son état est stable. Rien n'a empiré. Elle ne mange toujours pas et, ce qui m'inquiète le plus, ne boit pas non plus. Je continue le traitement.
Merci pour les encouragements et toutes vos petites pensées.